VIAGRA – 8 EFFETS PEU CONSIDÉRÉS SUR LA SANTÉ DES HOMMES

Les maladies cardiaques sont la première cause de décès des hommes et des femmes ; il faut donc surveiller en premier lieu les facteurs de risques cardiaques. Mais quels autres dangers pour les hommes sont-ils souvent négligés ? En plus du cancer du sein et de la ménopause, voici les choses que les hommes, et les personnes qui les aiment, doivent savoir.

L’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) ou la prostate hypertrophiée : la moitié des hommes de plus de 50 ans éprouvent des symptômes relatifs à la HBP à un certain degré. Nous appelons cela les symptômes des voies urinaires inférieures. Ils comprennent la fréquence urinaire le jour et la nuit, la rétention urinaire ou la difficulté d’uriner. Heureusement, il y a plusieurs options des médicaments ou des interventions chirurgicales si ces symptômes deviennent gênants.

La varicocèle : la première cause de l’infertilité masculine dans le monde. La varicocèle affecte 5% de la population masculine normale et plus de 40% des patients avec l’infertilité masculine. La varicocèle survient principalement du côté gauche (à cause de la position de la veine testiculaire de ce côté) et peut être diagnostiquée par un examen physique ou ultrasonique. En cas d’infertilité, le traitement de la varicocèle est une option.

KAMAGRA LEVITRA VIAGRA CIALIS – SILDENAFIL TADALAFIL VARDENAFIL

La dysfonction érectile : l’incapacité d’avoir ou de maintenir une érection suffisante pour une performance sexuelle satisfaisante, connue sous le nom de dysfonction érectile, est le problème sexuel des hommes le plus courant. Les médecins prennent en considération l’effet profond des relations intimes, la qualité de vie et l’influence de la dysfonction érectile sur l’estime de soi. La dysfonction érectile peut être organique (vasculaire, neurogène, hormonale, anatomique, due aux médicaments), psychologique ou une combinaison des deux.

La calvitie masculine : la calvitie masculine, aussi connue comme alopécie androgénétique, est responsable pour plus de 95% de cas de la perte de cheveux chez les hommes. Vers l’âge de 35 ans, les deux tiers des Américains montrent une calvitie importante ; vers l’âge de 50 ans, environ 85% des hommes ont les cheveux très rares. Près de 25% des hommes qui souffrent de la calvitie constatent ses débuts avant l’âge de 21 ans. Il existe deux médicaments approuvés par la FDA contre cela : Rogaine (minoxidil) et Propecia (finastéride).

Les os, pas seulement un problème de filles : l’ostéoporose chez les hommes est courante et souvent négligée. Un homme de 60 ans a 25% de chances d’avoir une fracture ostéoporotique au cours de sa vie. Les hommes devraient être examinés, mais souvent ils ne le sont pas. Il est recommandé de mesurer la densité minérale osseuse des hommes qui ont eu : une radio montrant un amincissement des os, une fracture peu traumatique, une importante baisse de poids, de stéroïdes, un faible taux de testostérone ou des troubles intestinaux (quand ils n’absorbent pas la vitamine D).

Certains organismes, comme la Société d’endocrinologie, recommandent de mesurer la densité minérale osseuse chez tous les hommes de plus de 70 ans, ainsi que chez les hommes âgés entre 50 et 70 ans quand il y a des facteurs de risque. Le fait est alarmant : le taux de mortalité associé avec les fractures de la hanche, vertébrales et autres est plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Les hommes sont aussi moins souvent examinés et/ou soignés pour l’ostéoporose après une fracture de la hanche.

Le cancer du testicule : cette maladie est devenue plus fréquente dans la plupart des pays pendant les quarante dernières années. Bien qu’il soit responsable pour seulement 1-2% de toutes les tumeurs chez les hommes, le cancer du testicule est la maladie la plus commune des jeunes. Un auto-examen des testicules et une consultation chez le médecin, surtout pour la catégorie d’âge  20-35 ans, sont la seule possibilité.

La prostatite chronique : la prostatite est responsable pour 8% de visites chez les urologues et pour 1% de visites chez les médecins traitants. La prostatite est un diagnostic vaste qui inclut une maladie aiguë qui demande une attention immédiate (prostatite bactérienne aiguë) et deux maladies chroniques (prostatite chronique bactérienne, douleurs pelviennes chroniques).

La dermite séborrhéique ou « les éruptions de la barbe » : la dermite séborrhéique se caractérise par l’apparition de plaques rouges autour de la barbe, des sourcils, du cuir chevelu et de la moustache. Elle est plus commune chez les hommes que chez les femmes, car les glandes sébacées sont contrôlées par les androgènes. Pour la soigner, les zones touchées du visage peuvent être lavées fréquemment avec un shampooing efficace contre la séborrhée. Selsun Blue et Head and Shoulders sont des exemples typiques. Les dermocorticoïdes ou les antifongiques peuvent aussi être prescrits par votre médecin traitant, si les médicaments sans ordonnance n’ont pas été efficaces.

Les commentaires sont clôturés.