VIAGRA – 10 CHOSES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA DYSFONCTION ÉRECTILE

La dysfonction érectile est beaucoup plus courante que vous ne pouvez l’imaginer ; elle touche la moitié des hommes ayant passé la quarantaine. Alors qu’il existe un grand nombre de tests très élaborés pour diagnostiquer la dysfonction érectile, beaucoup de causes peuvent être détectées lors d’une visite chez le médecin avec deux questions : « Comment est votre vie sexuelle ? Est-ce que tout fonctionne bien ? »

Voici 10 autres faits sur la dysfonction érectile qui peuvent vous surprendre

  1. La principale cause chez les hommes de plus de 50 ans est une maladie vasculaire. En fait, la moitié des hommes de plus de 50 ans souffrant des troubles de l’érection ont des maladies vasculaires (relatives aux vaisseaux sanguins). Elles comprennent la maladie coronarienne/une crise cardiaque, la maladie vasculaire périphérique et l’hypertension artérielle. La radiothérapie contre le cancer de la prostate peut aussi endommager les vaisseaux.

 

  1. Quelles autres causes « organiques » de la dysfonction érectile sont courantes ? Outre les causes vasculaires, il y a aussi des raisons neurologiques (relatives au système nerveux), la maladie de La Peyronie, les effets secondaires de médicaments et des raisons hormonales (faible taux de testostérone).

 

  1. Comment puis-je savoir si ma dysfonction érectile provient des lésions vasculaires ? Vous aurez besoin de consulter un urologue. Cela peut paraître cruel, mais une injection intracaverneuse de prostaglandine E1 (Caverject) est le moyen de faire ce diagnostic. Les corps caverneux sont trois tissus érectiles expansibles sur toute la longueur du pénis qui se remplissent de sang pendant l’érection. Si le système vasculaire est normal, une érection doit arriver en quelques minutes. Si une érection se produit (indiquant que vous n’avez pas de lésions vasculaires), ce test vous montrera aussi que les injections sont une thérapie possible.

 

  1. Quels médicaments peuvent-ils provoquer la dysfonction érectile ? Une des cinq causes de la dysfonction érectile est l’effet secondaire d’un ou des médicaments. Cherchez-les toujours, c’est tellement simple ! Voici les principaux perturbateurs :

Antidépresseurs.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène, motrin).

Certains médicaments contre la tension artérielle, mais pas tous. Les bêta-bloquants (métoprolol, carvédilol, aténolol) et les diurétiques (HCTZ) ont un effet négatif sur la fonction érectile, tandis que les inhibiteurs calciques et les inhibiteurs de l’ECA semblent avoir un effet neutre. En revanche, les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II ont montré un effet bénéfique sur la fonction érectile (losartan, valsartan, irbésartan).

Propecia (finastéride) contre la calvitie.

Antiépileptiques (carbamazépine et phénytoïne plus que les autres).

Neuroleptiques (médicaments psychotropes utilisés dans le traitement des maladies mentales).

Inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, pantoprazole, ésoméprazole) contre les brûlures d’estomac et le reflux gastro-œsophagien.

 

  1. Est-ce que tout est dans ma tête ? Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ce que nous appelons « la dysfonction érectile purement psychogène » est la moins fréquente. La dysfonction érectile purement psychogène est quasiment inexistante. Quelques clés : bien dormir, avoir des érections matinales et les paramètres normaux dans tous les autres tests. Notons que presque 100% des hommes sévèrement déprimés ont la dysfonction érectile.

 

  1. Et si j’avais les deux causes, organique et psychologique ? Les hommes ayant une cause organique de la dysfonction érectile peuvent AUSSI avoir une raison psychologique ; ils peuvent ne pas être capables d’avoir une érection un jour et une érection normale le lendemain.

 

  1. Quel traitement améliore la dysfonction érectile ? Les inhibiteurs oraux de la PDE5 sont le traitement habituel. Malheureusement, ce sont tous des médicaments de marque très chers, comprenant le Viagra (sildénafil), le Levitra (vardénafil), le Cialis (tadalafil) et le Stendra (avanafil).

 

  1. Quelles sont les principales différences entre les médicaments contre la dysfonction érectile ? Avec quelle vitesse agissent-ils et combien de temps durent-ils ? Le Viagra et le Levitra ont une demi-vie de quatre heures environ, tandis que le Cialis dure 17 heures et demie. Le Viagra et le Levitra perdent en efficacité quand ils sont pris en même temps que des aliments très gras, alors que le Cialis n’est pas affecté pas les matières grasses. Le Stendra agit un peu plus vite et dure un peu moins longtemps que le Viagra et le Levitra.

 

  1. Puis-je prendre les médicaments contre la dysfonction érectile si j’ai des problèmes cardiaques ? Pas si vous avez eu un infarctus ou une crise cardiaque dans les dernières six ou huit semaines ou si vous avez les douleurs à la poitrine. Toutefois, des études ont été menées sur l’effet du Viagra et du Cialis sur les personnes ayant des problèmes cardiaques stables et n’ont pas démontré de risques accrus d’accidents cardiovasculaires par rapport à un placebo.

 

  1. Les exercices. Les personnes souffrant de la dysfonction érectile à cause d’une maladie vasculaire ont vu leur état s’améliorer grâce à l’entraînement aérobie ponctuel ou continuel.
VIAGRA – 10 CHOSES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA DYSFONCTION ÉRECTILE updated: mars 21, 2018 author: adm

Les commentaires sont clôturés.